Les points de départ de votre randonnée

Bien préparer votre Tour des Bauges.

Les différentes formules de Tour des bauges proposées ici empruntent en grande partie le GR 96 bien représenté sur le terrain. Cependant, pour rejoindre les hébergements pas toujours placés sur ce GR ou profiter des beaux panoramas du massif, vous serez amenés à quitter régulièrement le GR. 

Une bonne maîtrise de la lecture de carte (IGN 25000e) est donc nécessaire. Avec les applications cartographiques Smartphone (Openrunner, Iphigénie...) vous disposez d'un outil d'orientation assez facile d'accès et complémentaire de la lecture de carte avec boussole. 

Le Parc Naturel Régional du Massif des Bauges met à votre disposition des descriptifs avec itinéraires des étapes du Tour des Bauges. 

Orientation - balisage et cartographie

Respect de la nature et ses habitants

Il va de soi que dans son activité, le randonneur est motivé par la volonté de laisser un minimum de traces et d'impact de son passage. 

Les randonnées recommandées sont toutes localisées dans un Parc Naturel Régional. 

Nous nous permettons de vous rappeler quelques  règles élémentaires: 

- Laissez vos véhicules sur des parkings identifiés. Dans les hameaux, demandez aux habitants l'autorisation de vous garer sans obstruer le passage (tracteurs, secours...). 

- Si vous traversez des prairies, refermez bien les barrières (fuite des bêtes) et évitez de dégrader une herbe prête à faner (juin et août). Contourner ces prairies reste la meilleure solution. 

- Interdisez-vous la cueillette de toutes les fleurs. Peu importe qu'elles soient protégées ou pas. Privilégiez l'herbier numérique. 

- Essayez d'être le moins bruyant possible avec la faune sauvage (discussions à haute voix, cris etc...). Privilégiez une observation à distance (jumelles). 

- Ramenez sans exception tous vos déchets, même les compostables. 

- Renseignez-vous sur les zones où camping et bivouac sont autorisés ou interdits. 

- Evitez d'aller systématiquement aux toilettes derrière les chalets d'alpage. Brûlez le papier hygiénique. 

- Prenez le temps d'échanger avec les gens que vous croisez (randonneurs, alpagistes, professionnels de la montagne, gardes de la réserve...) 

En toute saison, un FOND DE SAC est nécessaire : un briquet, un peu de papier journal et une couverture de survie. En cas d'immobilisation prolongée, vous avez de quoi démarrer un feu (le bois ne manque pas en Bauges!). 

  

Un moyen de communication est indispensable pour votre groupe. Le Massif est assez bien couvert par les opérateurs téléphoniques. même si des zones ne le sont pas (Réserve Naturelle, zones encaissées...). Il faut composer le 112 depuis votre mobile pour joindre les secours. Il est possible de joindre les secours sans que votre mobile détecte votre opérateur ("urgence seulement" ou "Réseau" affichés sur votre écran). Gardez vos appareils sur vous pour limiter la décharge des batteries. Randonnez en mode veille, et placez votre téléphone dans un sac étanche. 

 

  

L'hiver, DVA-PELLE-SONDE ?

Ce n'est pas l'activité qui dicte l'usage de DVA ou pas, mais la NATURE DU TERRAIN. Adaptez votre équipement au profil du Tour que vous aurez choisi. 

En cas de doute, faites comme pour la météo, demandez l'avis d'un professionnel. Loué, prêté ou sorti du garage, votre DVA doit être vérifié avant de partir. Surtout l'état de ses piles. Est-il nécessaire de rappeler que l'arva ne prémunit de rien face au danger et qu'il est utile qu'à partir du moment où l'on sait s'en servir... 

Trouver des abris en cas de mauvais temps ?

Dans la montagne "baujue", la quasi totalité des chalets, abris etc... sont privés. Rares sont ceux ouverts au public. Ils en existent cependant quelques uns où vous pourrez faire une pause pour manger, vous sécher... Nous vous les indiquons dans les roads book de la formule LIBERTE. 

Selon la formule consacrée, merci de les laisser dans l'état que vous auriez aimé les trouver en arrivant. 

Bien que d'altitude modeste, le massif est bien arrosé et donc suffisamment enneigé pour pratiquer la raquette à neige. 

Cet avantage est aussi source de dangers objectifs. 

Car même si les itinéraires proposés ici empruntent essentiellement les plateaux  « nordiques » où les dangers quasi nuls, il y a aussi des zones très accidentées, autour des hauts sommets (les 14 sommets à 2000), très propices aux avalanches. 

Avant de concevoir votre propre itinéraire, renseignez-vous (www.baugesraquette.fr). Sur le terrain, respectez les horaires, partez tôt et renseignez-vous avant auprès des locaux. En cas de doute, sachez vous adapter... ou renoncer. Météo France met quotidiennement un bulletin de risque avalancheux pour le massif des Bauges. 

 

 

 

Enneigement et risque avalancheux dans les Bauges

Votre équipement de sécurité dans votre sac à dos

Tour ou Traversée ?

Nous faisons partir le Tour des Bauges de La FECLAZ pour plusieurs raisons : 

- Stationnement aisé de votre véhicule le temps du tour 

- Accès en transports en commun depuis les gares TGV d'AIX LES BAINS (Eté/hiver) et CHAMBERY (Hiver). 

- De nombreux logements pour ceux qui souhaitent arriver la veillée de la première journée de marche 

  

 

Mais il est bien sûr possible de démarrer le tour d'autres villages dans lesquels il vous sera possible de laisser votre véhicule sans trop de soucis : AILLON LE JEUNE, ECOLE, JARSY, LE CHATELARD, ARITH, BELLECOMBE. 

Un massif de moyenne montagne a cela d'intéressant, c'est qu'il se peut aussi se traverser sans trop de difficultés techniques telles que glaciers etc... 

La difficulté et la variété des paysages seront sensiblement les mêmes pour un tour que pour une traversée. Mêmesi la 1ère et la dernière étape d'une traversée seront un peu plus longues, accès au massif oblige. 

Avantage de la traversée, la possibilité de venir randonner sans voiture, de gare à gare. 

Avantage du tour, votre véhicule stationne en sécurité pendant votre circuit. Pas de jeu de voiture à prévoir ou de transport. Le point de départ est le même que le point d'arrivée. 

Quel point de départ ?